Est-ce que 6 heures de soleil suffisent pour un potager?
14 mai 2021
12 conseils pour cultiver des fleurs de dianthus vivaces
14 mai 2021

jardin de plantation

Par Jennifer Poindexter

Un potager traditionnel «enterré». Est-ce une chose du passé? Il semble que tout le monde pousse de nos jours dans des lits surélevés ou des conteneurs. Cependant, nous sommes encore peu nombreux à cultiver notre lopin de terre et à planter chaque année.

L’avantage du jardinage en pleine terre est qu’il est beaucoup moins cher que les autres types de jardinage et qu’il ne nécessite pas de matériaux spéciaux pour la culture. Si vous êtes intéressé par un moyen rentable de cultiver des légumes, des fruits et des fleurs dans votre maison, vous êtes au bon endroit.

Ce sont mes secrets pour cultiver un jardin traditionnel réussi.

1. Choisissez la bonne taille

Le premier secret pour élever un jardin enterré traditionnel prospère est de choisir la bonne taille de jardin pour vos besoins. Il doit être suffisamment grand pour fournir la quantité de produits que vous désirez sans être trop encombrant.

Lorsque vous faites un jardin trop grand, vous ne pourrez pas l’entretenir. Par conséquent, il est préférable de cultiver un petit jardin qui maintiendra une bonne santé et produira plus que d’avoir un grand jardin dont vous ne pouvez pas prendre soin.

2. Travailler le sol au bon moment

Le sol de chacun est différent. Je vis dans le sud, donc mon sol est rocailleux et rempli d’argile. Même après avoir été modifié, je dois travailler la saleté aux moments appropriés pour la garder en bonne santé.

Par exemple, nous labourons notre jardin à l’automne pour nous assurer que toute maladie ou ravageur, qui pourrait se cacher, est exposé aux éléments pendant l’hiver. Une fois que le sol dégèle, nous le labourons à nouveau, avant la plantation, pour nous assurer que le sol est prêt à recevoir les récoltes.

3. Prenez soin de votre sol

Outre le conseil mentionné ci-dessus, il est important de modifier votre sol. Quand, vous choisissez de le modifier, c’est à vous.

Certaines personnes ajouteront une couche de compost à l’automne, avant de labourer le sol. D’autres choisissent d’ajouter le compost quelques semaines avant la plantation. Vous pouvez également l’ajouter pendant ces deux périodes.

Tout se résume à la préférence. L’essentiel est que vous ajoutiez des nutriments dans votre sol, avant de démarrer votre jardin, chaque année.

fourche de jardin creusant les mauvaises herbes

4. Faites la guerre aux mauvaises herbes

C’est le plus gros inconvénient de la plantation dans un jardin creusé traditionnel. Les mauvaises herbes sont quelque chose dont vous devez vous occuper.

Vous avez plusieurs options pour rester en avance sur eux. Certaines personnes appliquent une barrière contre les mauvaises herbes dans leur jardin. Selon la taille de votre jardin, cela pourrait être une option.

Cependant, si vous cultivez un jardin plus grand, cela pourrait être une dépense trop élevée. Ne vous découragez pas car il existe d’autres méthodes.

Vous pouvez sursemer pour éviter les mauvaises herbes, arracher les mauvaises herbes à la main, pailler autour de vos plantes ou utiliser un motoculteur.

La façon dont vous choisissez de détruire les mauvaises herbes dépend de vous. L’essentiel est d’en supprimer autant que possible de votre jardin.

5. Sachez comment vous entretiendrez votre jardin

La taille d’un jardin traditionnel peut faire la différence pour diverses raisons. Non seulement cela détermine combien vous allez grandir, mais cela détermine également comment vous en prendrez soin.

Chaque jardin doit être entretenu. Lorsque vous utilisez des lits surélevés ou des conteneurs, vos mains feront l’affaire. Dans les petites parcelles de jardin creusé, vous pourrez peut-être également l’entretenir à la main.

Si la parcelle est plus grande, cela peut nécessiter un timon ou même un tracteur avec des accessoires spécifiques. Pensez à la façon dont vous entretiendrez votre jardin et aux outils dont vous aurez besoin pour le voir prospérer.

Avoir le bon plan d’entretien peut faire toute la différence lors de la culture de légumes, de fruits ou de fleurs dans une parcelle de jardin traditionnelle.

6. Protégez votre travail

Il y a une raison de protéger chaque style de jardin que vous avez, mais les jardins creusés semblent attirer encore plus de visiteurs de la nature.

Il est important de réfléchir à la manière dont vous protégerez votre récolte. Placer une barrière sécurisée, telle qu’une clôture, autour de votre jardin peut être un moyen d’éloigner les lapins, les cerfs et autres créatures.

Si vous ne souhaitez pas installer de clôture, il existe des produits sur le marché qui aident à dissuader les animaux. J’ai commencé à utiliser un produit que vous secouez au sol.

Il est rempli d’ingrédients naturels dont les cerfs, les mouffettes, les rats et les lapins ne sont pas fans. Jusqu’à présent, cela fonctionne à merveille pour protéger mes zones de culture.

Vous pouvez utiliser des épouvantails, des arroseurs activés par le mouvement ou même des moules à tarte pour éloigner les oiseaux et autres animaux.

Quelle que soit la façon dont vous choisissez de protéger votre jardin creusé, réalisez que c’est quelque chose qui doit être traité ou vous perdrez une partie de votre récolte.

7. Le paillis est un must

Lors du jardinage dans un jardin de style traditionnel, le paillis est un must. Il sert à une variété d’objectifs. La première raison de pailler est de garder les mauvaises herbes dans l’espace de culture. Cela pourrait réduire considérablement la quantité de désherbage à effectuer.

La deuxième raison de pailler votre jardin enterré est de retenir l’humidité. Le paillis garde l’humidité autour de vos plantes. Par conséquent, réduisez le nombre de séances d’arrosage dont vous aurez besoin.

APPRENDRE ENCORE PLUS: Comment transplanter des semis

La dernière raison de pailler votre jardin creusé est qu’il améliore votre sol. Plus tôt, j’ai déclaré que mon sol naturel est rempli d’argile et de roches.

Cependant, j’ai commencé à ajouter une couche de paillis à mon jardin chaque année. Cela a considérablement amélioré mon sol. Si votre sol a besoin d’aide, le paillis peut être un moyen rentable d’améliorer votre espace de culture.

8. Retirer les débris

Lorsque vous cultivez dans le sol, vous n’avez pas autant de contrôle sur l’environnement de croissance que vous le faites avec d’autres styles de jardinage.

Par conséquent, lorsque vous labourez le sol, vous pouvez trouver des roches et des racines sous la surface. Ces choses doivent être supprimées.

Sinon, vos plantes auront du mal à former des systèmes racinaires solides, car elles se heurteront constamment aux débris sous elles. Assurez-vous d’enlever autant de débris du sol que possible avant de planter dans ce style de jardin.

9. Planter pendant l’hiver

Quelle que soit votre zone de plantation, il peut être judicieux de planter dans votre jardin traditionnel toute l’année. Les cultures de couverture sont un excellent moyen de protéger votre sol et d’ajouter des éléments nutritifs pour votre prochaine saison de croissance.

Certains jardiniers cultivent du blé ou du trèfle pour protéger leur parcelle de jardin pendant les mois d’hiver. Lorsque le printemps arrive, vous pouvez remettre la culture dans le sol pour y ajouter des nutriments.

Le trèfle est un excellent choix pour remplacer l’azote dans votre saleté. Chaque plante a besoin d’azote. C’est pourquoi il ne semble jamais y en avoir assez dans aucun espace de culture.

En plantant du trèfle pendant l’hiver, vous protégez non seulement votre parcelle de jardin, mais vous y ajoutez également un nutriment nécessaire. C’est une victoire pour tout le monde.

10. Plantez au bon endroit

Il y a des choses qui sont vraies quel que soit le style de jardinage que vous faites. Vous devez toujours tenir compte de la lumière du soleil et d’une source d’eau lorsque vous choisissez l’emplacement de votre jardin.

Il est également idéal de choisir un spot de niveau. Lorsque vous choisissez le bon endroit pour un lit de jardin creusé, assurez-vous de choisir un endroit qui reçoit au moins six heures de soleil.

La zone doit également être proche d’une source d’eau. Je vis dans une zone rurale, donc ma maison est soutenue par un puits. Mon jardin est près de notre maison de forage car il me permet de brancher un tuyau à une source d’eau et de l’eau au besoin.

Choisir une place de niveau fonctionnera également en votre faveur. Les jardins qui ne sont pas de niveau ont tendance à être emportés facilement en cas de forte pluie torrentielle. Tenez compte de ces facteurs lorsque vous choisissez une zone pour votre parcelle de jardin traditionnelle.

11. Fournir les nécessités

Aucun jardin n’est réussi sans un minimum de soins. Vous devez être prêt à arroser et à fertiliser votre jardin. Gardez à l’esprit que différentes plantes ont besoin de différentes quantités d’eau et d’engrais.

Vous devez également faire attention au type de système racinaire de vos plantes. Pour ceux qui ont des racines peu profondes, vous devez arroser légèrement quotidiennement.

Pour les plantes aux racines plus profondes, vous devez les arroser profondément. Appliquez de l’eau sur ces plantes, moins de jours par semaine, pendant de plus longues périodes.

Assurez-vous également de savoir à quelle fréquence chaque variété de plante doit être fertilisée. Certaines cultures n’ont pas besoin d’être fertilisées, sauf pendant la plantation. La laitue a ces exigences.

Pourtant, d’autres plantes doivent être fertilisées une ou deux fois par mois. Assurez-vous que vous savez comment prendre soin de ce que vous plantez dans cette parcelle de jardin.

12. Restez attentif aux risques potentiels

L’une des pires choses qu’un jardinier puisse faire est d’ignorer les problèmes. Si vous remarquez que les mauvaises herbes envahissent votre jardin, ne les ignorez pas.

Vous devez les combattre et trouver comment les dissuader encore plus la prochaine saison de croissance. On peut en dire autant des ravageurs et des maladies.

Il est sage de se promener dans votre jardin, tous les jours, pour rechercher tout changement dans vos plantes. Si vous remarquez des insectes ou des changements dans l’apparence de vos plantes, vous devez agir rapidement.

La plupart des ravageurs peuvent être traités avec un insecticide. De nombreuses maladies peuvent être traitées avec un fongicide, en enlevant les parties endommagées de la plante ou en jetant la plante endommagée dans son ensemble.

Assurez-vous de faire vos recherches sur les ravageurs et les maladies qui ont généralement un impact sur les plantes que vous cultivez. Cela vous donnera également une idée du meilleur plan d’action si ces problèmes apparaissent dans votre jardin.

Cultiver des légumes dans une parcelle de jardin traditionnelle a ses défis. Vous ne contrôlez pas autant l’environnement en croissance.

Cependant, c’est aussi un moyen plus rentable de jardiner et peut donner une récolte fructueuse avec les soins appropriés. Tenez compte de ces conseils lorsque vous cultivez ce style de jardin et j’espère que vous aurez une magnifique zone de culture pour ajouter une beauté naturelle à votre maison.

En savoir plus sur la culture d’un jardin traditionnel

https://extension.uga.edu/publications/detail.html?number=C1027-3&title=Raised%20Beds%20vs.%20In-Ground%20Gardens

https://extension.unh.edu/resource/preparing-vegetable-garden-site

https://content.ces.ncsu.edu/home-vegetable-gardening-a-quick-reference-guide