Charançon du haricot (Acanthoscelides obtectus). Prévention et défense
24 mai 2022
Comment faire son élevage de coccinelle?
25 mai 2022

L’élevage d’insectes est au centre des attentions ces dernières années. Et pour cause : c’est un axe de développement de l’alimentation futur qui semble être l’alternative la plus durable pour remplacer la viande. On ne compte plus aujourd’hui le nombre d’entreprises de ce domaine ayant fait des levées de fonds importantes. La preuve en est donc de l’intérêt industriel qui se cache derrière. Mais concrètement, l’élevage d’insectes est-il une source de protéine durable ? Est-ce qu’il est possible de faire son propre élevage dans son jardin ? Et quels sont ses retombées connexes autre qu’alimentaire ? Nous allons faire un rapide tour d’horizon du sujet pour vous donner des premières pistes de réflexion.

 

Élevage d’insectes une alternative durable en source de protéine

La problématique soulevée par l’apport en protéine dans l’alimentation humaine est reliée à l’augmentation de la population. L’ONU estime que d’ici 2050 la population mondiale va augmenter de 2 milliards d’habitants. Il est donc urgent de trouver des alternatives durables à notre élevage industrielle classique qui est beaucoup plus polluant et consommateur d’eau pour nourrir l’humanité. L’élevage d’insecte se pose donc comme alternative plus écologique et durable dans ce contexte car elle propose des atouts de taille :

  • Elle demande peu de place
  • Elle consomme peu d’eau, de terre et de nourriture
  • Elle produit moins de CO2
  • Elle permet de répondre à la demande en hausse de protéine animale
  • Elle peut être installée dans des environnements urbains

 

Vers un élevage industriel pour l’alimentation

Le secteur est encore jeune et donc demande à s’industrialiser pour gagner en compétitivité. Cependant, ce sont des actions qui commencent déjà à se faire notamment pour de l’alimentation animale en remplacement des farines classiques. La production de mouches soldats noires et de vers de farine sont les deux ressources qui ont commencé à se développer de manière plus industrielle en mettant en place des process d’élevage et de transformation.

 

Une hausse de la demande mondiale

La hausse de la demande mondiale se réalise principalement par le biais de l’Asie et notamment pour de la production d’aliments pour l’aquaculture et l’élevage de porcs et de volailles. Côté alimentation humaine c’est plus du côté des Etats-Unis et de l’Europe que le potentiel se présente. Bien que le marché soit encore faible c’est dans ces deux zones géographiques que les plus forts investissements et croissance du marché de l’élevage d’insectes se fait ressentir.

 

Peut-on faire son propre élevage d’insectes chez soi ?

Il est encore aujourd’hui possible de créer son propre élevage d’insecte chez soit dans son jardin ou dans sa cave. Cela demande une technique importante et n’est pas à la portée du premier venu. La principale problématique va plutôt se situer dans la transformation du produit qui, pour être comestible par l’humain, doit être faite dans les règles de l’art. C’est donc plutôt déconseillé de se lancer dans cette aventure sans connaissances.

 

Quelles sont les retombées connexes à l’élevage d’insectes ?

L’élevage d’insecte permet de nombreuses retombées connexes à l’alimentation. Son alimentation première peut être de l’apport en co-produits organiques (déchets verts) donnant ainsi la possibilité de créer des filiales pour désengorger les poubelles des Français citadins notamment. Il est aussi possible d’utiliser le fumier d’insectes en engrais pour fertiliser les sols. Enfin, les larves transformées vont pouvoir être utilisées pour la création de farine animale.