Conseils pour économiser de l’énergie à la maison
5 avril 2022
Nos meilleurs conseils pour planter des bulbes dans votre jardin
8 avril 2022

le sauter (Humulus lupulus) est une plante appartenant à la famille des Cannabacées. Il est célèbre dans le monde entier pour son utilisation dans le processus de production de la bière, et dans ce cas, nous parlons de houblon cultivé dont il existe des dizaines de variétés différentes. Mais c’est aussi une plante qui pousse spontanément et qui est appréciée et recherchée dans notre tradition rurale pour ses qualités alimentaires. Ses pousses tendres sont en effet récoltées et utilisées en cuisine au même titre que asperges sauvages, avec lesquels, parfois, ils sont confondus. Enfin, tout le monde ne sait pas que cette plante est riche en propriétés bénéfiques, facilement exploitables à la maison.

Dans cet article, nous parlons de l’espèce type, c’est-à-dire le houblon sauvage, et nous voyons également les caractéristiques botaniques pour le reconnaître et ses différentes utilisations.

Les noms régionaux du houblon

Preuve de la tradition liée à la récolte et à la consommation du houblon, voici quelques noms régionaux sous lesquels la plante est connue : reverdixe Et vertuxi en Ligurie, luvertine Et vertis dans le Piémont, Loertis Et Lupol en Lombardie, tomber Et lopal en Émilie-Romagne, roveja Et bruscandoli en Vénétie, potager Et lupola en Toscane, lupru Et Luparu dans les Abruzzes, luppo dans les Marches, votticelle dans les Pouilles, lepone En Calabre, luppiun en Sicile, lupulu en Sardaigne.

Description de la plante de houblon

Usine d'humulus lupulus
L’Humulus lupulus c’est une plante vivace qui perd ses feuilles pendant l’hiver (caduque). Il est également considéré comme un arbre à larges feuilles, c’est-à-dire à larges feuilles.
Le système racinaire est constitué d’un gros rhizome charnu, à partir duquel se développent les tiges herbacées. Celles-ci font même plus de 10 m de long et peuvent se tordre sur tout support naturel (arbres, murs, etc.) et non (structures de support adéquates dans le houblon cultivé). En raison de cette caractéristique, le houblon est considéré comme une plante grimpante.
Les tiges sont également de couleur brun-rougeâtre et avec une surface couverte d’épines courtes et inoffensives.

Feuilles

Feuille de houblon
Les feuilles du houblon ont un long pétiole recouvert, comme les branches, de poils nombreux et fins. La forme de la feuille est palmée-lobée, c’est-à-dire divisée en 3-5 lobes ovales-elliptiques avec un sommet aigu. Le bord des feuilles, en revanche, est abondamment denté. Dans la partie supérieure des longues tiges, les feuilles sont plus simples, cordiformes et sans être divisées en lobes.
La surface est rugueuse sur la face supérieure, résineuse sur la face inférieure. Une autre caractéristique est donnée par les nervures profondes en évidence.

Fleurs

cônes de houblon
Le houblon est une plante dioïque, tout comme son proche parent cannabis sativa. Cela signifie que les fleurs mâles et femelles sont portées sur des individus différents et séparés. Les plantes mâles ont de nombreuses fleurs, réunies en panicule à l’apex des branches, formées de 5 tépales et 5 étamines. Les plantes femelles ont des fleurs situées deux à deux à l’aisselle des bractées semblables à de petites feuilles. Ces derniers sont unis pour former l’inflorescence appelée cône.
La floraison du houblon a lieu au milieu de l’été, avec une pollinisation anémophile, c’est-à-dire réalisée par le vent.

Des fruits

Les fruits sont des akènes sub-ronds de couleur cendrée, enveloppés dans des bractées développées. Ceux-ci ont la surface couverte de nombreuses glandes sécrétant une substance résineuse jaune.

Où pousse le houblon sauvage ?

Le houblon pousse spontanément dans toutes les régions italiennes, mais il est plus répandu dans le Nord, alors qu’il se raréfie dans le Sud, car dans la nature c’est une plante qui aime les endroits frais et les sols assez riches en matière organique. Elle est très commune le long des berges des rivières et des ruisseaux, à la lisière des bois, au pied des haies et le long des fossés.
En altitude, cette plante atteint jusqu’à 1200 mètres d’altitude.
Il est extrêmement résistant au froid, c’est pourquoi la culture du houblon a une longue tradition dans les pays d’Europe du Nord.

Quelles sont les parties utiles du houblon ?

Sauter
La partie la plus précieuse du houblon sont les cônes ou les inflorescences femelles. Ceux-ci sont utilisés dans la fabrication de la bière, pour leurs propriétés amères et aromatisantes. Les fleurs femelles sont également utilisées en phytothérapie.
Ils sont récoltés entre août et septembre, en les coupant à la base, sans la tige. Il faut ensuite les faire sécher en couches très fines, à l’ombre ou dans des pièces bien aérées, en les retirant souvent. Dans les houblons cultivés à des fins commerciales, le séchage est la phase la plus délicate, car s’il n’est pas bien fait, tous les arômes sont perdus.
Comme mentionné, alors, dans notre pays du houblon sauvage, les pousses tendres sont également récoltées, de mars à mai. Ceux-ci doivent être coupés dans la partie apicale et sur une longueur de 15-20 cm, puis consommés frais.

Houblon en cuisine

Germe tendre
Les pousses de houblon sauvage sont un vrai délice et beaucoup les aiment plus que les asperges sauvages, car elles sont plus tendres et ont une saveur délicate (mais toujours amère). Leur cuisson est simple, il suffit de faire bouillir les germes (dans de l’eau ou de la vapeur) pendant 5-10 minutes et de les consommer directement dans des salades assaisonnées à volonté avec de l’huile et du citron. Alternativement, il peut jouer un rôle de premier plan dans la préparation de nombreuses recettes, par exemple : risottos, omelettes, soupes, pizzas rustiques, pesto, crêpes, etc.

Principes actifs et propriétés des cônes

Les inflorescences femelles du houblon sont riches en principes actifs et propriétés.
LA constituants principaux sont : résine (contenant de l’umulone), huile essentielle (myrcène et umulune), flavonoïdes, anthocyanes, stérols, substances oestrogéniques.
Les propriétés sont donc les suivantes : aromatisant, tonique amer, sédatif de la sphère nerveuse et sexuelle.

Utilisations à base de plantes

En phytothérapie domestique, les inflorescences femelles de houblon sont traditionnellement utilisées, à des doses appropriées, comme tonique amer pour stimuler les processus digestifs. Ils ont également des propriétés sédatives destinées à faciliter le sommeil et à modérer les pulsions sexuelles. Cette dernière propriété est à mettre en relation avec la présence de substances oestrogéniques. La présence de ces substances doit conduire, entre autres, à une utilisation modérée et discontinue des préparations de houblon. Une utilisation excessive et continue pourrait donner lieu à des effets secondaires tels que : nausées, vertiges, phénomènes hypnotiques.
En vente, le houblon se présente sous forme de tisane sèche, teinture ou suppléments (que vous pouvez trouver ici).
À la maison, vous pouvez préparer une infusion avec 1 g de substance sèche dans 100 ml d’eau, à consommer dans 1 à 2 tasses avant d’aller vous coucher. Cette préparation est indiquée pour aider à dormir, soulager l’anxiété et normaliser les processus digestifs.

Usage externe

Le houblon est également utilisé en usage externe comme agent apaisant pour les douleurs névralgiques, rhumatismales et arthritiques.
Enfin, en cosmétique, elle est utilisée pour revitaliser et redonner fermeté et éclat aux peaux sénescentes et ridées.