comment-cultiver-du-cannabis-bio-chez-soi
10 décembre 2021
7 meilleures lampes ppfd de culture à LED
10 décembre 2021

Si vous cherchez à comprendre comment les lampes de culture se comparent, vous avez probablement rencontré les métriques PPF et PPFD.

Cependant, vous pourriez être confus quant à la signification de ces mesures et à la façon dont vous pouvez les comprendre pour prendre une décision d’achat éclairée. Dans cet article, nous passons en revue les différences fondamentales entre PPF et PPFD.

La différence entre PPF et PPFD par définition

PPF et PPFD sont deux acronymes qui traitent de la quantité de lumière pour une source lumineuse ou un emplacement :

    • PPF – flux de photons photosynthétiques

 

    • PPFD – densité de flux de photons photosynthétiques

Qu’est-ce qu’un photon photosynthétique exactement ? Un photon est une seule particule de lumière, et peut prendre une variété de longueurs d’onde. Ceux qui sont capables de contribuer à la photosynthèse sont considérés comme un photon photosynthétique.

Plus précisément, cela inclut les photons avec des longueurs d’onde comprises entre 400 nm et 700 nm.

PPF et PPFD mesurent la quantité de ces photons. La différence critique est que PPFD mesure la densité de ces photons tombant sur une surface particulière, tandis que PPF est une mesure du nombre total de photons libérés par une source lumineuse.

Dans notre graphique ci-dessous, chaque point représente un seul photon photosynthétique. PPFD est le nombre de photons qui atterrissent sur une surface particulière, tandis que PPF est le nombre total de photons qui sont libérés par la source lumineuse.

Le graphique devrait révéler deux propriétés supplémentaires sur PPFD.

Premièrement, plus la source lumineuse est proche, plus la lecture PPFD est élevée. Cela est dû à la dispersion de la lumière lorsque l’on s’éloigne de la source lumineuse.

Deuxièmement, le centre du faisceau a généralement la lecture PPFD la plus élevée. Au fur et à mesure que vous vous éloignez du centre, la PPFD diminuera.

Unités de mesure PPF et PPFD

 

    • PPF – mol/s

 

    • PPFD – μmol/s/m 2

Le PPF et le PPFD mesurent tous deux le nombre total de photons. C’est évidemment un très grand nombre, donc l’unité micromole (μmol) par seconde est utilisée. Une micromole équivaut à environ 6 x 10 17 . De plus, puisque nous mesurons le taux de ces photons, celui-ci est compté par seconde.

PPF est simplement des micromoles par seconde, mais PPFD est des micromoles par seconde par mètre carré. C’est parce que nous voulons savoir combien de photons photosynthétiques atterrissent sur un mètre carré par seconde.

Quand utiliser PPFD vs quand utiliser PPF

Le PPFD doit toujours être accompagné d’une distance et d’un emplacement. La plupart des fabricants publieront des données PPFD, mais assurez-vous de prendre en compte :

    • Distance de la source lumineuse

 

    • Emplacement et s’il s’agit d’une moyenne sur une certaine zone

Sans connaître ces informations, vous ne pouvez pas comparer de manière significative PPFD.

La PPFD peut être le résultat de plusieurs lampes éclairant une seule zone.

Le PPF, quant à lui, mesure la quantité de PAR d’une seule lumière de croissance. Vous pouvez faire des comparaisons significatives entre les lampes en comparant sa mesure PPF. Cela étant dit, sachez qu’en fonction de l’angle du faisceau, cela peut affecter les lectures PPFD éventuelles en fonction des produits.

Différences de méthode de mesure entre PPFD et PPF

Étant donné que le PPFD est une mesure de la quantité de lumière qui tombe sur une surface, même un petit luxmètre ou spectromètre portable peut mesurer la quantité de PAR qui tombe sur une surface. Ceux-ci sont généralement moins coûteux et peuvent même être connectés à des smartphones et utilisés sur le terrain.

Le PPF, quant à lui, mesure la quantité de PAR émise par une seule source lumineuse et dans toutes les directions. Par conséquent, des instruments légèrement plus sophistiqués sont nécessaires. Typiquement, une goniosphère ou une sphère d’intégration est nécessaire. Ces appareils captent la lumière émise sous tous les angles, puis mesurent la lumière collective émise.